Bilan salon : l’hybride au top chez Toyota

Bilan salon : l’hybride au top chez Toyota

Vendredi 7 mars 2014 — Durant les deux premiers mois de 2014, la vente de modèles hybrides a représenté plus du quart du volume total chez Toyota. Si ce succès de la technologie hybride est en partie dû à un excellent positionnement du prix, il y a aussi d’autres raisons qui poussent les consommateurs vers cette solution.

28,6%, voilà la part exacte des véhicules hybrides dans le volume des ventes Toyota durant les deux premiers mois de 2014. Si l’année passée une voiture sur cinq vendue par Toyota en Belgique était une hybride, on passe maintenant à plus d’une sur quatre. Un record et la preuve que grâce à une offre étendue, l’hybride n’est clairement plus un produit de niche pour la marque.

Pour les trois modèles commercialisés par Toyota tant en essence, diesel et hybride essence, le mix en faveur de la technologie qui combine un moteur thermique et électrique est le suivant :  39% pour la Yaris hybride,58% pour l’Auris hybride (hatchback) et même 75% pour l’Auris Touring Sports hybride (break).

Une alternative intéressante

Alors que la part de marché des véhicules hybrides en 2013 se situait autour des 1,2% elle est passée à 1,7% durant les deux premiers mois de 2014 et même à presque 2% durant le mois de février. Pourquoi assistons-nous à un succès grandissant pour la technologie hybride en Belgique ?

Bertrand Mallet, CEO de Toyota Belgium, explique : « Tout d’abord, l’offre de véhicules hybrides ne cesse de croître. Aujourd’hui, avec les marques Toyota et Lexus, nous couvrons quasi tous les segments du marché avec une offre hybride. Ceci nous permet d’être le leader absolu de la technologie en Belgique et nous offre un avantage concurrentiel considérable.

Autre effet important du succès est le positionnement du prix des hybrides qui se situe maintenant aux alentours des concurrents à motorisation diesel.

Enfin, l’hybride offre aussi un nouveau plaisir de conduite et des coûts d’utilisation avantageux. Le silence de marche, le confort et la facilité d’utilisation sont très appréciés par les utilisateurs. D’un point de vue financier, les faibles frais d’entretien et de carburant ainsi que les taxes réduites tant pour le particulier que pour les clients flottes, représentent des atouts importants.

Tous ces éléments font que la technologie hybride est en train de devenir un succès grandissant en Belgique, ce qui a un effet positif sur nos résultats. Ainsi, sur les deux premiers mois de l’année, Toyota connaît une belle progression atteignant 4,6% de part de marché. En ce qui concerne les immatriculations de véhicules essence, dans lequel nos hybrides essence sont également reprises, nous sommes même le numéro un en Belgique avec pas moins de 8,6% de part de marché. »