La nouvelle Toyota AYGO

La nouvelle Toyota AYGO

Jeudi 19 juin 2014

  • Un design impactant inspiré par la culture de la jeunesse japonaise
  • Personnalisable pour la rendre véritablement unique
  • Un nouveau système multimédia x-touch

Construire des voitures toujours meilleures et encore plus « fun » : tel est l’objectif que s’est fixé Akio Toyoda, président de Toyota Motor Corporation (TMC). De cette volonté est née l’AYGO de deuxième génération. Elle reprend à son compte les atouts d’un modèle régulièrement restylé – design attrayant et agrément de conduite – en y ajoutant une autre dimension : un côté plus joueur. Les lignes se revendiquent de la thématique « J-Playful », référence à la culture de la jeunesse japonaise qui affectionne les formes franches et extraverties.

C’est donc dans une optique résolument ludique qu’ont été prises toutes les décisions stylistiques et techniques, depuis le nouveau dessin en X de l’avant jusqu’aux multiples possibilités de personnalisation.

« Avant toute chose, j’ai cherché à créer une voiture dont on puisse tomber amoureux, » confie David Terai, ingénieur en chef de la nouvelle AYGO. « Traditionnellement, les mini-citadines plaisent par leur commodité, leur compacité et leur prix. Mais trop souvent, elles pèchent par manque de séduction, en négligeant tous les éléments qui donnent envie d’acheter ce modèle particulier, qui vous plongent encore et toujours dans sa brochure. Le design est relégué au second plan et le choix des équipements est limité. »

« On a l’impression qu’il règne un consensus implicite parmi les responsables du plan produit, les stylistes et les ingénieurs : de toute façon, les conducteurs de petites voitures ne roulent guère ; par conséquent, peu leur importe de faire des concessions. Je n’arrive pas à y croire. Je suis convaincu que ces automobilistes, comme tous les autres, veulent une voiture dont ils puissent être fiers, et c’est la tâche que je me suis assignée. »

Cette approche explique pourquoi la nouvelle AYGO tire profit de l’héritage de la première génération, qui rejetait déjà dans une certaine mesure les stéréotypes généralement associés à ce segment. Malgré ses dimensions compactes, la nouvelle AYGO fait forte impression avec ses lignes étonnantes et raffinées mais néanmoins « fun ». Certes, un tel parti pris stylistique ne fera sans doute pas l’unanimité. Mais David Terai le revendique : c’était exactement son intention !

« Si l’on cherche à créer un lien émotionnel entre le client et le style, il faut accepter la diversité des goûts, » affirme-t-il. « Et sur un marché très concurrentiel, mieux vaut avoir un style que la moitié des gens vont adorer, plutôt qu’un style qui laisse indifférent. Pour cette raison, la nouvelle AYGO entend se démarquer de la masse. »

Objectif atteint ! L’intérieur et l’extérieur ont été conçus de manière à autoriser de nombreuses déclinaisons. Ainsi, la nouvelle AYGO est non seulement amusante à conduire, mais elle est aussi sympa à individualiser. Et chacune des personnalités qu’elle peut ainsi revêtir correspond à des goûts particuliers.

Il est possible de remplacer plus d’une dizaine de pièces extérieures par des variantes de couleur ou de finition différente, afin de créer une AYGO bien à soi. L’opération reste abordable et facilement réalisable grâce à leur conception astucieuse. Ainsi, le coût et le délai d’exécution restent en phase avec les critères du segment des mini-citadines.

À bord, la vie est encore plus agréable grâce à l'habitacle plus spacieux et aux équipements innovants, parfaitement adaptés au mode de vie des jeunes qui devraient constituer la clientèle majoritaire de la nouvelle AYGO.

 

Exemple le plus marquant : le système multimédia x-touch. Son écran tactile couleur de 7 pouces (18 cm) contrôle de nombreux dispositifs embarqués, tandis que la technologie MirrorLink permet de relier un smartphone à la voiture, afin qu'elle participe au mode de vie actif et hyper-connecté d'aujourd'hui.

La nouvelle AYGO reçoit une évolution du moteur 1,0 litre VVT-i de Toyota, le 3 cylindres essence aux multiples récompenses. Tout en restant l’un des moteurs les plus légers du segment, ce groupe remarquable bénéficie de nombreuses évolutions qui améliorent les performances et réduisent encore la consommation et les émissions de CO2.

La nouvelle AYGO étant désormais prête à accueillir ses premiers clients, l’ingénieur en chef Terai est un homme heureux : « j’ai voulu éviter les compromis habituels du segment A en créant une voiture qui soit pour moi un réel motif de fierté. Quand je la regarde maintenant, je souris et j’en tombe amoureux... J’ai donc le sentiment d’avoir réussi. » Tel est désormais le souhait de Toyota : que sa nouvelle AYGO inspire les mêmes sentiments et qu’elle plaise aux conducteurs et aux passagers par son côté ludique et impertinent.

Vous trouverez ci-dessous le dossier de presse complet, et les spécifications techniques de la nouvelle Toyota AYGO.