La technologie hybride : un succès en Belgique

La technologie hybride : un succès en Belgique

Jeudi 12 décembre 2013 — Pour Toyota, le développement de la technologie hybride s’est révélé être un succès avec plus de 5,5 millions d’exemplaires vendus de par le monde depuis le lancement de la première Prius en 1997. En Belgique, où la technologie est particulièrement bien adaptée à nos routes congestionnées, les consommateurs sont de plus en plus séduits par l’hybride.

En passant en revue les chiffres des immatriculations en Belgique pour 2013, on pourrait s’y méprendre. Les voitures hybrides ne représentent en effet que 1,2% du volume total. Ce résultat donne cependant une image tronquée du véritable succès de la technologie hybride chez nous car l’offre est pour l’instant encore très limitée par rapport aux voitures conventionnelles.

Ainsi, en regardant de plus près les résultats de Toyota, l’une des seules marques à offrir une gamme complète de véhicules hybrides, on constate que quand le consommateur belge a le choix entre différentes motorisations, il se tourne souvent vers l’hybride.  

Toyota offre trois modèles qui disposent d’une motorisation essence, diesel et hybride essence : la Yaris, l’Auris hatchback et le break Auris Touring Sports. La version hybride de la Yaris séduit pas moins de 25% des acheteurs de la petite citadine.  Pour l’Auris hybride hatchback ce chiffre grimpe à 37% et pour la version Touring Sports le mix hybride s’élève même à 51%. Ce choix prononcé pour l’hybride fait que cette technologie représente aujourd’hui 20% des ventes de la marque Toyota en Belgique, soit 1 voiture sur 5.

Le fait que le consommateur belge soit séduit par la technologie hybride n’a rien d’étonnant. Il y a tout d’abord le prix d’achat concurrentiel d’un véhicule hybride qui est maintenant équivalent à celui d’un diesel de puissance égale. De plus, la technologie est particulièrement adaptée à nos routes congestionnées. En effet, la consommation d’une hybride en ville et dans les embouteillages reste contenue grâce à l’intelligence du système capable de sélectionner automatiquement le mode de propulsion le mieux adapté. Ainsi le conducteur roule souvent en mode électrique ce qui contribue à un plaisir de conduite relaxant et à des émissions de CO2 et de qualité de l’air contenues. Enfin, une meilleure durabilité des pièces comme les plaquettes de freins et les pneus ainsi que l’absence de systèmes de dépollution comme un filtre à particules, font que les coûts d’entretiens sont moins importants L’ensemble de ces avantages font que les hybrides offrent un coût d’utilisation global imbattable pour bon nombre d’automobilistes belges.

Afin de promouvoir davantage la technologie hybride, Toyota Belgium a décidé d’offrir à l’occasion du salon des conditions très intéressantes grâce à la création du passeport pour l’hybride.  Ainsi, le consommateur recevra outre la garantie et l’assistance durant 5 ans, des avantages de plus de 3.000 euros à l’achat d’un véhicule hybride qui contiennent une prime de reprise, des roues hiver offertes ainsi que l’entretien gratuit pour une période de 5 ans.