Nouvelle version x-cite et Toyota Safety Sense pour l’AYGO

Nouvelle version x-cite et Toyota Safety Sense pour l’AYGO

Mercredi 24 juin 2015

  • Nouvelle teinte de carrosserie Cyan Splash et finition intérieure exclusive
  • Nouveau pack Toyota Safety Sense avec système de précollision et assistant antidévoiement LDA
  • Moteur essence 1.0 l VVT-i conforme à la norme Euro 6

Lancée l’été dernier, la nouvelle AYGO est devenue un modèle particulièrement prisé du segment A, puisqu’elle a trouvé plus de 70 000 acquéreurs en Europe.

De sa signature visuelle, le design en « ‘X », à sa longue liste d’options de personnalisation, toutes les décisions en matière de style et de technologie de la nouvelle AYGO ont été prises en pensant au plaisir de conduire. La gamme se compose de 3 niveaux d’équipements et de 3 versions spéciales mises à jour chaque année.

Toyota présente aujourd’hui une nouvelle AYGO x-cite, la version la plus extravertie qui augmente encore le charisme de la gamme.

Cette version x-cite se distingue par une nouvelle teinte de carrosserie Cyan Splash rehaussée d’inserts noir piano soulignant l’identité visuelle au niveau de la proue en « X » et du pare-choc arrière. Des éléments de décoration en Bold Black se retrouvent sur les ailes avant et les coques des rétroviseurs. Les jantes en alliage de 15 pouces à 5 rayons arborent une finition noir brillant avec une cache centrale en Cyan Splash.

La nouvelle x-cite se décline aussi en une version bi-ton[1] avec un toit et des montants A noirs qui lui confèrent un look encore plus exclusif et plus dynamique.

La thématique du design extérieur se retrouve à l’intérieur avec des inserts en finition Cyan Splash autour des ouïes de ventilation et des inserts Bold Black pour le tableau de bord, la console centrale et l’encadrement du levier de vitesse. Poignées de porte et pommeau de changement de vitesse affichent une finition chrome.

L’AYGO peut désormais aussi être dotée du « Toyota Safety Sense », un ensemble de nouvelles technologies de sécurité active conçues pour prévenir ou atténuer les collisions dans un large éventail de situations.

Entre 10 et 80 km/h, un système de précollision (PCS)[2] détecte les autres véhicules à l’avant et réduit le risque de les emboutir par derrière. Dès que le système détecte un risque de collision, il en avertit le conducteur par une alarme sonore et visuelle. PCS prépare aussi le système de freinage à fournir une force de freinage supplémentaire lorsque le conducteur enfonce la pédale de frein. Si le conducteur ne réagit pas en temps utile, le système actionne automatiquement les freins en réduisant la vitesse d’environ 30 km/h[3] voire en immobilisant complètement le véhicule afin de prévenir toute collision ou de réduire la force de l’impact.

L’assistant antidévoiement ou Lane Departure Alert (LDA) suit les marquages au sol et contribue à prévenir des accidents et des collisions frontales dus à une sortie de la voie de circulation. Si le véhicule commence à dévier de sa trajectoire sans que le conducteur ait actionné le clignotant, le LDA en avertit le conducteur avec une alarme visuelle et auditive.

Étant donné que ces systèmes de sécurité très élaborés ne peuvent exercer un réel impact sur la réduction des accidents de la circulation et de la mortalité sur les routes que s’ils se généralisent, le Toyota Safety Sense sera proposé à un prix très concurrentiel pour encourager son adoption à grande échelle.

AYGO est mû par un trois cylindres essence 1.0 litre VVT-i désormais conforme à la norme Euro 6. Ce bloc se caractérise par une consommation exceptionnelle de 4,1 l/100 km et par des émissions de CO2 de seulement 95 g/km. Il peut s’adjoindre les services d’une boîte manuelle ou d’une transmission manuelle robotisée « x-shift ».

La nouvelle AYGO x-cite est disponible en Belgique à partir de 13.760 € TVAc et 13.310 € TVAc au Grand-Duché du Luxembourg.

 

[1] Seulement disponible en version 3portes en Belgique

[2] Nom technique : Pre-Crash System

[3] Résultats obtenus pendant des tests avec un véhicule circulant à 30 km/h et un véhicule immobile. Le fonctionnement du système dépend des circonstances de circulation (y compris l’état de la route et les conditions météorologiques) et de l’état du véhicule.