TOYOTA GAZOO RACING CONFIRME SON ENGAGEMENT EN ENDURANCE

Mardi 19 décembre 2017 — TOYOTA GAZOO Racing participera à la « super saison » 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC), après avoir réaffirmé sa volonté de perfectionner la technologie des motorisations hybrides grâce à la course automobile.

Suite à la publication du nouveau règlement de la catégorie LMP1 – à l’élaboration duquel Toyota a activement participé –, l'équipe est en mesure de confirmer l’engagement de ses prototypes TS050 HYBRID au moins pour la saison 2018-2019.

 

La participation de Toyota au WEC s’inscrit dans son objectif d’amélioration continue des modèles de série en général et des motorisations hybrides en particulier, lesquelles profitent d’un règlement qui offre aux constructeurs la liberté d’innover.

À titre d’exemple, la technologie fondamentale qui a permis d’abaisser de 35 % la consommation d’essence des Toyota LMP1 depuis 2012 contribue à l’évolution permanente des modèles de route.

Outre l’aspect technique, le projet WEC concourt à la production de voitures « toujours meilleures » en approfondissant les connaissances et l’expérience des motoristes qui travaillent sur les modèles de série. Depuis le début du projet, certains d’entre eux ont été détachés auprès de l’écurie pour apprendre de nouveaux procédés et méthodes de travail, dans un environnement soumis à forte pression.

TOYOTA GAZOO Racing donnera plus de précisions en début d’année sur ses projets pour 2018-2019, notamment sur la composition des équipages.

Akio Toyoda, Président de Toyota Motor Corporation : « Plus d’un siècle s’est écoulé depuis la naissance de l’automobile. À l’approche d'une ère de grands bouleversements comme l’électrification et la conduite autonome, je tiens à m’assurer que les voitures resteront plaisantes à conduire dans les 100 ans à venir.

« Depuis 2012, nous avons relevé le défi du Championnat du monde d’endurance FIA, dont les 24 Heures du Mans, avec des voitures à motorisation hybride.

« Bien sûr, nous l’avons toujours fait dans l’optique d’être les plus rapides et de gagner. Mais les ambitions que nous avons placées dans nos voitures vont au-delà...

« Certes, nous voulions améliorer les performances environnementales, à commencer par la consommation de carburant. Mais nous avions à cœur de créer des voitures hybrides que le conducteur trouve plaisantes, qui lui donnent envie de garder le volant et de rouler pour le plaisir.

« Cette année, je suis allé au Mans pour la première fois et j’ai entendu les acclamations de la foule pour Toyota. J’ai aussi entendu beaucoup de gens exprimer le souhait de voir Toyota sortir une voiture de sport hybride, à l’image de nos voitures de course.

« Moi aussi, j’aimerais beaucoup que nous produisions ce genre de voiture. Et je pense qu’elle contribuerait à faire de la conduite un plaisir pour les 100 ans à venir.

« Cette année, nos voitures étaient extrêmement rapides sur les routes du Mans. Mais elles n’ont pas eu la résistance nécessaire pour tenir un tel rythme pendant 24 heures. Tout en voulant offrir aux automobilistes des voitures qui donnent envie de conduire, j’ai clairement réalisé que nous avions encore un long chemin à parcourir...

« Nous regrettons vraiment le retrait de notre rival, dont la présence créait une saine émulation technologique sur les routes du Mans. Pour autant, le Championnat du monde d’endurance reste à nos yeux un banc d’essai idéal, avec ses différentes catégories qui courent en même temps et surtout Le Mans, où la bataille dure 24 heures et emprunte des routes publiques. C’est donc un excellent moyen d’atteindre notre objectif : des voitures plaisantes à conduire pour les 100 prochaines années.

« Ces voitures “toujours meilleures” de notre quête naissent et grandissent dans les conditions extrêmes de la compétition. C’est précisément pour cette raison que nous continuerons à courir, sans nous laisser influencer par les aléas du contexte économique.

« TOYOTA GAZOO Racing renouvelle donc son engagement en WEC pour la saison prochaine. Et pour être en mesure de proposer des voitures qui donnent envie de rouler par pur plaisir, nous continuerons de tirer parti des acquis théoriques et pratiques engrangés jusqu’à présent. Nous serions heureux que tous continuent de nous soutenir, merci beaucoup. »

 

 

Photos libres de droits presse sur www.toyota-motorsport-photos.com

 

Stephan Lesuisse Toyota Belgium

A propos de Toyota Belgium