TOYOTA GAZOO RACING DÉBUTE LA SAISON WEC 2016 PAR UN PODIUM

Lundi 18 avril 2016 — TOYOTA GAZOO Racing débute le Championnat du Monde d’Endurance FIA 2016 avec une troisième place encourageante aux 6 Heures de Silverstone.

Après une course mouvementée, Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi permettent à TOYOTA de signer un nouveau podium à Silverstone et de poursuivre la série entamée lors de la première saison de Toyota en WEC en 2012.

Ce troisième podium en WEC pour Mike Conway lui offre au passage le Richard Lloyd Trophy, qui récompense le membre le mieux classé du British Racing Drivers’ Club aux 6 Heures de Silverstone.

Kamui Kobayashi réussit aussi ses débuts en LMP1 et sa première course sous les couleurs de Toyota depuis le Grand Prix d’Abu Dhabi 2009.

L’équipage #5 composé d’Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima était lui aussi parti pour un bon résultat jusqu’à ce qu’une crevaison endommage l’arrière de leur voiture. Ils terminent l’épreuve en 17e position.

Sous le soleil (alors qu’il avait neigé la veille) les TS050 HYBRID ont fait une course solide. Leur meilleur temps à seulement 0,354 seconde de la voiture la plus rapide démontre leur bon potentiel.

L’équipe améliorant sa compréhension des bons réglages de cette nouvelle voiture, de son moteur 2,4 litres turbocompressé et de son système hybride 8MJ, saura en tirer encore mieux parti lors des prochaines épreuves.

En début de course, les deux TS050 HYBRID sont restées proches après avoir démarré en cinquième et sixième position. Puis les incidents Porsche #1 et Audi #8 leur ont permis de progresser aux troisième et quatrième places.

À mi-course, la #5, alors troisième, est victime d’une crevaison à l’arrière droit. À son volant, Kazuki Nakajima doit parcourir un tour complet de 5,901 km pour regagner les stands à basse vitesse, avec pour conséquence des dommages importants à l’arrière, qui nécessiteront 41 minutes de réparation. Sébastien Buemi reprend alors la piste en 29e position, avec 24 tours de retard.

L’équipage #5 s’est battu jusqu’au bout pour regagner du terrain en vue du classement au Championnat du Monde, tandis que l’autre TS050 démontrait des performances prometteuses avec des temps au tour proches de ceux des leaders lors des derniers relais.

La voiture #6 a franchi la ligne d’arrivée sous les yeux de 52 000 spectateurs (nombre total pour le week-end), derrière l’Audi #7 vainqueur et la Porsche #2. Toyota est le seul constructeur engagé en LMP1-Hybrid dont les deux voitures ont terminé l’épreuve et mène ainsi le Championnat du Monde après la première des neuf épreuves de la saison.

TOYOTA GAZOO Racing sera le mois prochain au départ des 6 Heures de
Spa-Francorchamps en Belgique le 7 mai, à seulement 120 km du siège de l’équipe à Cologne, en Allemagne.

Toshio Sato, Président de l’équipe : « Cette première course de la saison a été excitante et mouvementée. Ce bon résultat nous encourage, surtout après les difficultés rencontrées lors des qualifications. Terminer l’épreuve avec les deux voitures, complètement nouvelles, constitue une belle réussite. Nous ne sommes pas encore au niveau espéré mais nous avons beaucoup progressé depuis l’an dernier. C’était fantastique de voir la voiture #6 réaliser des temps au tour si compétitifs en fin de course. Cela montre que la TS050 HYBRID dispose d’un beau potentiel. Nous continuerons à faire le maximum pour progresser encore lors de la prochaine épreuve. »

TS050 HYBRID #5 (Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima)
Course : 17e, 170 tours, 7 arrêts au stand. Départ : 6e. Meilleur tour : 1 min 41.076 secs.

Anthony Davidson : « C’était sympa de voir l’autre équipage sur le podium et je suis très heureux pour eux. C’est la récompense de tout le travail effectué cet hiver. Nous avons perdu toute chance d’être parmi les premiers lorsque nous avons été victimes d’une crevaison. Mais de toute façon, nous n’étions pas assez rapides pour gagner. Il reste encore beaucoup de travail et j’espère que nous serons encore meilleurs lors de la prochaine course. »

Sébastien Buemi : « Tout d’abord, bravo à la voiture #6 ! Ils ont fait une course solide et c’est une belle récompense pour l’équipe. Nous avons manqué de chance et perdu tout espoir de podium à cause de la crevaison. Nous essaierons d’apprendre autant que possible de ce week-end. Clairement, nous devons encore travailler dur pour rattraper les autres équipes mais par rapport à l’an dernier nous avons progressé et nous continuerons à faire le maximum. »

Kazuki Nakajima : « La course a été compliquée pour notre voiture. Nous avions un rythme raisonnable. C’est dommage pour la crevaison. J’ai sans doute eu un contact avec une GT mais c’est difficile d’en être sûr. Tout s’est mis à aller mal à ce moment. Merci beaucoup aux mécaniciens qui ont réussi à réparer la voiture et à nous permettre de marquer des points précieux pour le championnat. Nous avons prouvé que nous avons fait un pas en avant et pour l’équipe c’est plutôt un bon départ. Voyons maintenant comment nous pouvons nous améliorer pour Spa.  »

TS050 HYBRID #6 (Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi)
Course : 3e, 193 tours, 7 arrêts au stand. Départ : 5e. Meilleur tour : 1 min 40.657 secs.

Stéphane Sarrazin : « Ce n’est pas une victoire mais c’est un bon podium pour l’équipe. La TS050 est vraiment une voiture agréable avec un gros potentiel. Nous devons encore améliorer de nombreux points quant à la manière dont nous l’exploitons mais nous sommes déjà plus proches que l’an dernier. Nous devons donner le maximum chaque jour dans tous les domaines. L’équipe est très motivée et nous nous battons pour être de retour en tête. »

Mike Conway : « C’est super d’obtenir un podium et sympa pour commencer la saison. La course n’a pas été facile et nous nous sommes battus pour cette troisième place. Notre vitesse sur un tour était assez bonne mais nous devons encore travailler sur le rythme d’un relais entier pour nous rapprocher des autres. Nous savons sur quels domaines nous concentrer. Nous avons marqué de bons points pour le Championnat du Monde ; au final une bonne conclusion pour ce week-end. »

Kamui Kobayashi : « C’est un début très positif, surtout pour moi puisque c’était ma première course en LMP1. Pour l’équipe c’est le progrès dont nous avions besoin par rapport à l’an dernier et il nous reste encore beaucoup de potentiel. Nous devons continuer à améliorer la façon dont nous exploitons la voiture pour en tirer le maximum et nous battre plus proche des autres. Je suis très enthousiaste et impatient de voir ce que nous pouvons faire avec cette voiture. »

Photos libres de droits presse à disposition sur www.toyota-motorsport-photos.com

Contact Médias : Alastair Moffitt, Marketing & Communications Manager: alastair.moffitt@toyota-motorsport.com