WEEK-END SPA POUR TOYOTA GAZOO RACING !

Lundi 2 mai 2016 — C’est en voisin que TOYOTA GAZOO Racing passera la frontière belge ce week-end pour les 6 Heures de Spa-Francorchamps, deuxième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC).

Après avoir débuté la saison avec deux voitures à l’arrivée et un podium lors de l’ouverture à Silverstone le mois dernier, Toyota arrive à Spa en tête du Championnat du Monde des Constructeurs.

Toutefois, en quittant Silverstone, l’écurie était bien décidée à obtenir encore davantage de la TS050 HYBRID. Elle a aussitôt effectué deux jours d’essais sur le circuit espagnol Motorland Aragon afin d’accélérer son développement.

D'importantes mesures ont permis de mieux comprendre ce tout nouveau prototype LMP1 animé par un V6 2,4 litres turbocompressé associé à un système hybride en classe 8 MJ basé sur une batterie. L’équipe compte ainsi aligner à Spa des voitures plus performantes, avant les 24 Heures du Mans en juin.

Comme à Silverstone, les deux voitures utiliseront la configuration à fort appui aérodynamique, l’écurie cherchant à mettre en application les enseignements tirés de la première manche en termes de réglages et de préparation.

Toyota garde des souvenirs mitigés de Spa-Francorchamps, un circuit situé à 120 km seulement de sa base de Cologne. La victoire et la troisième place obtenues en 2014 ont contribué au double titre WEC remporté en fin de saison, mais Kazuki Nakajima s’est blessé à Spa en 2015 lors d’un accident en séance d’essai avant une course décevante qui mettait fin à une série de 13 podiums consécutifs.

Kazuki retrouvera ses coéquipiers Anthony Davidson et Sébastien Buemi au volant de la TS050 HYBRID N°5 et tous trois comptent bien prendre leur revanche sur Silverstone où une crevaison (occasionnant des dégâts à la carrosserie) les a relégués à la 16ème place.

À bord de la N°6, Stéphane Sarrazin, Mike Conway et Kamui Kobayashi ont mieux débuté la saison, passant sous le drapeau à damiers en 3ème position avant d’être hissés à la seconde place, suite à la disqualification d’Audi.

Les deux équipages visent donc un retour sur le podium à Spa où la course se déroulera le samedi 7 mai, avec un départ à 14h30.

Toshio Sato, Président de l’écurie : « Spa est l’un des circuits où nous jouons quasiment à domicile, puisqu’il est proche à la fois de Toyota Motorsport GmbH à Cologne et de Toyota Motor Europe à Bruxelles. Nous espérons donc beaucoup de supporters dans les tribunes et nous tenons à leur donner une bonne raison de fêter l'événement. Même si le résultat de Silverstone était très satisfaisant, nous savons que nous allons devoir améliorer nos performances pour atteindre nos objectifs cette saison. L’équipe a travaillé d’arrache-pied en ce sens, notamment lors des essais en Espagne. Je tiens à remercier chacun de ses efforts et j’espère que nous en verrons les fruits ce week-end à Spa, une étape importante sur la route du Mans. »

Anthony Davidson (N°5) : « J’ai toujours aimé la technicité de Spa, ma piste préférée ; j’ai donc hâte d'y piloter la TS050 HYBRID cette année. J’espère qu’elle se montrera encore plus performante qu’à Silverstone sur ce circuit qui convient mieux à son système hybride. Mais ce n’est qu’une fois en course que nous pourrons nous situer par rapport à la concurrence. Cette manche devrait aussi nous montrer clairement les points à travailler avant l’épreuve reine du calendrier : Le Mans en juin. »

Sébastien Buemi (N°5) : « Spa est un circuit fantastique : je l’aime vraiment et j’en garde le bon souvenir de 2014 où nous avons gagné. Certes, nous y avons connu des déboires l’an dernier mais j’espère qu’il en ira autrement ce week-end. La saison n’a pas démarré au mieux pour nous, mais nous connaissons les points susceptibles d’amélioration et, de retour à Cologne, tout le monde a travaillé dur pour mieux tirer parti de la voiture. Croisons les doigts pour qu’il fasse aussi beau que les années précédentes, ainsi nous pourrons vraiment nous familiariser avec elle et accumuler les tours aux essais. »

Kazuki Nakajima (N°5) : « Pour différentes raisons, Silverstone n’a pas été pour nous une partie de plaisir mais je pense que cela ira mieux à Spa. Dans la mesure où ce week-end compte beaucoup dans la préparation des 24 Heures du Mans, nous allons chercher à tirer le maximum de la TS050 HYBRID. À titre personnel, j’attends Spa avec d’autant plus d’impatience que je n’y ai plus couru depuis 2014, à cause de mon accident l’an dernier. C’est un circuit génial. Et quand on est pilote, c’est au volant qu'on veut le voir, pas devant une télé ! »

Stéphane Sarrazin (N°6) : « J’adore rouler à Spa : dans une LMP1, c’est un vrai bonheur... Le calendrier ne compte plus beaucoup de ces longs circuits traditionnels ; par conséquent, c’est toujours une date que j’attends. La saison a bien commencé puisque nous sommes montés sur le podium, mais nous voulons être plus compétitifs. Depuis Silverstone, toute l’équipe a travaillé dur pour améliorer la TS050 HYBRID ; il sera intéressant de voir comment elle se comporte. J’espère que Spa lui conviendra mieux et que nous pourrons nous battre plus près encore de la tête. »

Mike Conway (N°6) : « Pour nous, ça va être un gros week-end de travail en prévision du Mans. Comme il ne reste plus beaucoup de temps avant les 24 Heures, nous ne voulons pas rater une occasion d’affiner la préparation de notre TS050 HYBRID. En clair, nous allons tout mettre en œuvre pour valider les modifications apportées depuis Silverstone. Même si nous sommes actuellement en tête du Championnat du Monde des Constructeurs, il nous reste du pain sur la planche mais nous devrions déjà voir des évolutions positives ce week-end. »

Kamui Kobayashi (N°6) : « Spa est un circuit que je connais bien à travers la Formule 1 et le GP2 ; j’ai donc hâte d’y piloter la TS050 HYBRID. Ma première course en LMP1 m’a vraiment plu et m’a beaucoup appris sur la gestion du trafic ; je suis certain que cette expérience m’aidera déjà à Spa. Attendons de voir ce que nous réserve la météo, bien connue ici pour son côté imprévisible... À Silverstone, nous avons quasiment tout vu en la matière ; ce serait donc bien d’avoir un week-end sec afin de progresser encore avec la voiture. Quoi qu’il en soit, je suis très motivé et je compte bien me donner à fond. »

Contactez-nous

Stephan Lesuisse

Toyota Belgium