WRC Rallye Suède - Les pilotes de la Yaris WRC prêts à briller sur la neige en Suède

Vendredi 9 février 2018 — TOYOTA GAZOO Racing World Rally Team met le cap sur le Rallye de Suède du 15 au 18 février pour la deuxième manche de la saison 2018 avec des ambitions élevées sur la neige et la glace. L’équipe a déjà signé un très beau début avec un double podium au Rallye Monte-Carlo et s’apprête à retrouver le théâtre de la première victoire de la Yaris WRC l’an dernier entre les mains de Jari-Matti Latvala. L’objectif est clairement de renouveler ce succès.

Le Rallye de Suède est l’une des épreuves fondatrices du championnat du monde en 1973 et la seule totalement hivernale du calendrier. Des clous métalliques insérés dans les pneus percent la glace pour fournir l’adhérence, tandis que les pilotes s’appuient sur les murs de neige pour rester sur la route dans les virages, à condition qu’il y ait assez de neige. De véritables conditions hivernales sont prévues cette année.

La rallye débute par une super spéciale à Karlstad le jeudi soir avant les épreuves du vendredi près de la frontière norvégienne. Le samedi se déroulent les classiques suédoises telles que Hagfors et Vargasen, suivies d’un nouveau passage dans Karlstad et d’un « sprint » près du parc d’assistance de Torsby. C’est là que le rallye se termine avec la Power Stage le dimanche, juste après deux passages dans Likenas.

Tommi Mäkinen, directeur de l’équipe: « Bien sûr, la Suède est l’un des rallyes où nous sommes forts et nous avons fait de bons essais sur neige en Finlande, avec deux jours pour chacun de nos pilotes. Mais il reste toujours un point d’interrogation sur les autres : nous savons ce que nous avons amélioré, mais comment ont progressé tous les autres ? C’est cela le défi. Nous prévoyons de la neige sur tout le rallye, ce qui sera idéal pour les spectateurs. Les pilotes sont contents de leurs voitures : Jari-Matti a gagné l’an dernier, Ott était très proche et Esapekka se sent toujours bien sur la neige aussi, bien qu’évidemment son expérience soit moindre. Nous sommes assez confiants mais aussi réalistes : il y a toujours moyen de s’améliorer. »

Jari-Matti Latvala (Yaris WRC #7): « La Suède est l’un de mes rallyes préférés et c’est là que j’ai remporté ma première victoire en WRC il y a dix ans – même si cela ne me paraît pas si loin ! Par rapport à l’an dernier, je pense que nous avons une meilleure voiture : nous nous sommes concentrés sur l’amélioration dans les portions lentes et plus techniques pendant nos essais et nous avons vraiment progressé dans ce domaine. Cela dit, la compétition est encore plus rude cette année, y compris dans notre équipe. Cela va être un beau défi dans de véritables conditions hivernales et bien sûr cela m’aide à élever mon propre niveau ; je suis confiant que nous pouvons nous battre encore pour la victoire. Le week-end dernier j’ai aussi participé à un rallye local sur la neige en Finlande avec Juho Hänninen dans ma Toyota Celica historique, une bonne occasion de prendre du plaisir et de se préparer. »

Ott Tänak (Yaris WRC #8): « Je continue à apprendre avec la Yaris WRC, mais après l’avoir pilotée sur la neige lors des essais je commence à comprendre pourquoi Jari-Matti a gagné en Suède l’an dernier. Pendant la première partie du rallye nous verrons comment cela se passe, mais bien sûr j’espère que nous pourrons nous battre pour le podium et même la victoire. Si la neige est épaisse sur les spéciales, ce qui semble être le cas, notre départ en deuxième position ne sera pas idéal, mais le temps peut changer. Je vais juste apprécier le week-end et faire de mon mieux. Beaucoup de choses restent encore à venir. »

Esapekka Lappi (Yaris WRC #9): « Il m’a fallu quelques jours pour me remettre de la déception d’avoir perdu la quatrième place au Monte-Carlo dans la dernière spéciale, mais au final, il y a eu plus de positif que de négatif. Jusque-là, nous avions conduit de manière très régulière et mon souhait est de faire pareil en Suède. Nous avons réalisé de bons essais et parcouru environ 400 kilomètres en deux jours, ce qui était suffisant pour moi pour avoir de bonnes sensations. Notre voiture devrait être bien adaptée à la Suède mais c’est un rallye très différent du Monte-Carlo : au Monte-Carlo, il faut parfois être assez courageux en allant assez lentement, tandis qu’en Suède il faut avoir un engagement différent. Je n’ai pas participé à ce rallye l’an dernier, donc je manque un peu d’expérience, mais la neige est une surface sur laquelle je me sens toujours à l’aise. »

Retour sur l’édition 2017

L’an dernier le Rallye de Suède a marqué la première victoire de Toyota après 17 ans d’absence sur la plus haute marche du podium, grâce à Jari-Matti Latvala : sa 17e victoire et la 44e de Toyota. Sur 41 voitures au départ, 32 ont vu l’arrivée. La spéciale la plus rapide (SS9) a été courue à une vitesse moyenne impressionnante de 137,81 km/h, tandis que la plus lente a été la super spéciale de Karlstad à 72,69 km/h. Ott Tänak, maintenant pilote Toyota, a terminé second.

 

Suivez l’écurie TOYOTA GAZOO Racing WRC sur :

∇Facebook : www.facebook.com/TOYOTAGAZOORacingWRC

∇Twitter : www.twitter.com/TGR_WRC (@TGR_WRC)

∇Instagram : www.instagram.com/tgr_wrc (@TGR_WRC)

∇YouTube : www.youtube.com/channel/UCCtALHup92q5xIFb7n9UXVg

 

Site officiel de TOYOTA GAZOO Racing : http://toyotagazooracing.com

Nouveau site internet TOYOTA GAZOO Racing : https://www.tgr-dam.com (avec identifiant et mot de passe)